Forum RPG basé sur Les Enfants de la Baleine, de Abi Umeda.
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

 :: Gestion :: Informations Utiles :: Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Extraits des Chroniques Impériales
Phaleina
Messages : 23
Date d'inscription : 14/07/2018
Admin
Phaleina
Voici un petit document à propos de l'Empire. Il peut être utile de le consulter.

L'Empire et les Noûs

L'histoire de l'Empire commence avec les noûs. C'est grâce à la découverte de leur existence que la vie est devenue possible sur la rude mer de sable et que l'on a pu y développer un Etat.
En plus de permettre la traversée des sables, les noûs débarrassent les des émotions qui les perturbent.

Le nombre de noûs est limité. L'Empire n'en possède actuellement que huit. L'un d'entre eux, Anthropos, est si grand que l'on le considère comme leur mère à tous. C'est lui qui permet à l'île principale de l'Empire de flotter et de se déplacer.

Les autres sont principalement utilisés pour faire voguer les navires de guerre.


Le contrôle exercé par les noûs (1)

Les noûs se nourrissent des émotions des hommes et leur donne en échange le saimia, un pouvoir hors du commun. On appelle "marqués" les serviteurs des noûs réceptifs à leur influence et "non-marqués" les êtres impurs qui y échappent.
La majorité des non-marqués sont des esclaves.
Les citoyens marqués qui habitent sur l'île principale voient constamment leurs émotions mangées à petites doses par le noûs Anthropos. Ils peuvent d'ailleurs lui faire de plus grandes offrandes. Ils se rendent alors dans sa "matrice", et en touchent une partie. On appelle cela le "pèlerinage".

L'influence des noûs a divers effets, tels que :
- la suppression de la joie, de la colère, du chagrin, du plaisir...
- la suppression de la volonté et des désirs, mis à part ceux nécessaires à la vie.
On observe cependant des différences entre les individus.

Les soldats qui offrent aux noûs leur peur et la majorité de leurs émotions sont appelés "apathoïa". Ils remplissent d'importantes missions pour l'armée.
Servir l'Empire en tant qu'apathoïa est un grand honneur, même si eux-mêmes ne le ressentent pas.


Le contrôle exercé par les noûs (2)

Préalablement à l'unification du monde entier par l'Empire, la conservation d'une certaine quantité d'émotions s'avère cependant nécessaire, aussi bien du point de vue de la prévention des crises que du développement du territoire. C'est la raison pour laquelle l'Etat est forcé de laisser des émotions aux membres des classes privilégiées, et à eux seuls.

La chair du noûs Anthropos, appelée sarx, est utilisée à cet effet. Il s'agit d'un morceau du corps d'Anthropos que l'on mange périodiquement pour amenuiser l'influence du noûs. Quiconque en ingère voit en général son saimia perdre en puissance. Le sarx étant une ressource épuisable, sa distribution est strictement gérée.

Les individus et classes qui peuvent en recevoir sont définis par la loi. Ils prouvent leur loyauté envers l'Empire en conservant ces affreuses émotions, qu'ils doivent contrôler sans cesse. Ils accomplissent ainsi d'importantes missions pour l'Empire. Et méritent de ce fait des louanges !
Sam 26 Jan - 19:44
https://phaleina.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: